Home

Lassés par la publicité traditionnelle, les consommateurs sont de moins en moins réceptifs aux publicités telles que les annonces, bannières et autres spots publicitaires. 

L’Inbound Marketing est un terme américain qui illustre des actions de marketing digital visant à faire venir le client vers soi plutôt que d’aller le chercher. On parle ainsi de earned customers (client acquis) à contrario des paid customers  (clients achetés par de la publicité, du référencement payant, etc.).  Cette notion est similaire au Permission Marketing développé par Seth Godin.

Pour la petite histoire le terme Inbound marketing a été popularisé par l’éditeur de logiciel Hubspot qui l’applique pour faire sa propre promotion avec un blog très actif et très riche. A fin 2011, l’entreprise a conquis plus de 6’000 clients sur 43 pays, générant un chiffre d’affaires annuel dépassant les 29 millions $ (+ 81% en 1 an).

En bref, le consommateur découvre les marques et les entreprises sans avoir été sollicité, par exemple en remplaçant les publicités sur les produits par des vidéos, ou grâce à des blogs auxquels souscrivent les consommateurs. Dans ce contexte, les médias sociaux s’avérent un moyen très efficace d’attirer les consommateurs et de les amener à réaliser un achat.
Un autre objectif stratégique de l’Inbound marketing vise le bouche à oreille pour transmettre l’information liée à une marque (Selon l’étude de HubSpot, 90% des personnes interrogées se fient aux recommandations de leurs amis).

La méthodologie de l’Inbound Marketing se synthétise en 3 étapes:

1. Se faire trouver directement par ses prospects (via une stratégie digitale)
L’utilisation mixte des réseaux Sociaux : Facebook, LinkedIn, Twitter, Google+, Pinterest , Youtube, DailyMotion, SlideShare… pour promouvoir votre site et vos contenus et constituer une communauté d’intérêt autour de votre marque.

2. Convertir ses prospects en client (via une présence digitale)
Inviter vos lecteur à réagir, partager: des suivis sur les réseaux sociaux doivent être multipliés pour permettre d’identifier les visiteurs (trop souvent, les sites Internet négligent l’engagement et offre peu de possibilité à un visiteur de laisser une trace au-delà d’un formulaire de contact, des suivis sur les réseaux sociaux doivent être multipliés pour permettre d’identifier les visiteurs).
Cultiver les contacts: une fois identifié un prospect doit être accompagné de manière à lui offrir plus d’information et renforcer la relation.

3. Analyser le processus de création afin d’améliorer son offre (via une prospection digitale)
Comme toute action marketing, le processus d’Inbound Marketing est itératif et il faut suivre et mesurer le retour sur investissement de chaque article media pour optimiser et rendre plus efficace les actions futures.

En conclusion, l’Inbound marketing présente le produit/service par l’image donnée par la marque. L’axe stratégie devient le Pourquoi avant le Quoi. La marque Apple en est un exemple avec son: «Pensez différemment», elle exprime une façon de penser avant de présenter un produit, elle sollicite le consommateur en l’invitant à partager une pensée, un style: soyez, pensez, travaillez différemment avant de lui proposer le produit parfait pour répondre à cet état d’esprit, style de vie. 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s